Fauteuil Club Texas

Description

Dimension : L80 x P75 x H79
Coloris : Marron, Gold, Miel, Havane
Matière : Cuir de mouton patiné main, cuir de vachette, tissu
Structure : Sapin et hêtre massif,
Assise : mousse polyuréthane haute résilience, 40 kg/m3,
Dossier : mousse polyuréthane haute résilience, 23 kg/sur ressorts sinusoïdaux,
Manchettes : mousse polyuréthane haute résilience, 60 kg,
Piètement : Hêtre massif teinté noyer

fauteuil club wilson

Le fauteuil club Wilson est très prisé cela dû à ses belles formes et son confort authentique. Il est celui que les amateurs de beau mobilier élisent, le plus souvent. Grace à son allure le salon devient remarquable voir même très impressionnant.

Le Wilson offre aussi un confort très apprécié, s’y poser, se laisser, emporter et profiter, voilà tout ce que vous aurez à faire.

 La matière du Wilson

Depuis l’apparition du premier fauteuil club, Wilson, le cuir est présent. Cette matière possède bien des avantages, notamment au niveau du nettoyage, mais le plus important, sa durée de vie. Si le revêtement original est le cuir, d’autres matières sont apparues au fil des temps. Le velours, le tissu, mais aussi ce même cuir décliné en plusieurs teintes, ce qui lui apporte un ton vintage moderne.

La forme du fauteuil club Wilson

Accoudoirs du Wilson sautent aux yeux, ces derniers ont une forme arquée et évasée, le style élégant est au rendez-vous, et cela, dans toute pièce. La structure du fauteuil est conçue en bois dur ce qui offre une solidité à toute épreuve, et cela, pour beaucoup d’années. Cette assise de luxe ne serait pas digne si le confort n’était pas au rendez-vous. En effet, comme tout autre fauteuil club, le confort prime, chacun offre une assise plus ou moins bombée selon les envies et goûts de chacun. Le Wilson n’échappe pas à ce confort indiscutable. Ceux qui aiment le décor élégant et contemporain apprécieront de voir un fauteuil club dans leur salon. Idéale aussi pour un après-midi détente ou une soirée lecture tel un Lord égoïste qui jadis se posaient sur son fauteuil de luxe dans son salon de bridge, en sirotant un verre de Scoot’s glacé.